La toxine botulique est une solution pouvant corriger les rides et quelques imperfections au niveau du visage. Il s’agit d’une injection qui bloque certains muscles du visage, ce qui permet de les atténuer.C’est-à-dire que la pratique de cette opération est réservée au traitement des rides. D’autre part, il faut savoir que certaines contre-indications peuvent se poser. Si vous envisagez de faire l’injection de toxine botulique Villefranche-sur-Saône, il faut noter les informations suivantes.

A quoi sert la pratique de la toxine botulique ?

Aujourd’hui la toxine botulique est une opération simple qui sert à rajeunir les traits du visage. Mais elle sert principalement à traiter les maladies neurologiques.Il s’agit notamment d’un excès de tonus dans les muscles. Mais cela peut aussi être une sorte de contractions musculaires anormales.D’où, la nécessité de l’injection de la toxine botulique. Et ce, sans effet sur le fonctionnement normal des muscles.C’est pourquoi, nombreux sont qui se penchent dans ce type de traitement. Mais contrairement à la chirurgie esthétique, elle ne consiste pas à corriger les imperfections au niveau de l’aspect mais est spéciale pour endurcir la peau du visage. Son avantage est qu’elle peut être réitérée dans les trois mois qui suivent.

Les effets secondaires de l’injection

Comme toutes interventions, l’injection par la toxine botulique peut produire des effets indésirables en fonction de la personne qui a suivi le traitement. En effet, il est possible de sentir une gêne sur les zones de piqures dans les 2 à 4 mois qui suivent l’opération. Toutefois, c’est simplement passagère. D’autre part, on a bien dit que l’opération peut être réitérée dans les trois mois qui suivent. Ce qui signifie que les résultats du traitement sont uniquement temporaires. Cependant, les muscles ayant subi l’injection et son entourage peuvent devenir plus faible. C’est-à-dire que le traitement endommage les muscles s’il ne sera pas réitéré. Il faut dans ce cas ajouter l’injection dans la liste des dépenses tous les trois mois. Mais en tout, rien de grave et vous pourrez demander l’avis de votre médecin-chirurgien avant votre traitement toxine botulique villefranche-sur-saone.

Le traitement via la toxine botulique

Certes, le dermatologue indiquera les différentes précautions à prendre lors du traitement. Mais il est tout de même nécessaire de faire un petit récapitulatif. Par exemple, certains médicaments sont à éviter avant le traitement afin d’éviter l’hématome : aspirine, anti-inflammatoires, anticoagulants, … et après votre traitement, il faut limiter les mouvements, surtout, éviter les gestes brusques pour que l’injection ne dépasse pas la zone à traiter. D’autre part, 2 semaines après votre injection de toxine botulique Villefranche-sur-Saône, un contrôle chez le dermatologue est nécessaire pour voir le résultat. Il faut noter que ce dernier pourrait faire quelques petites retouches.