Contrairement à d’autres activités, la création d’une société civile immobilière ne demande pas beaucoup d’exigences en termes d’investissement et de personnels. Ce type de société vous permet d’organiser d’une manière juridique la gestion d’un patrimoine immobilier. C’est une solution efficace qui autorise la séparation des actifs immobiliers de l’entreprise des actifs de l’exploitation lorsqu’on achète un local professionnel. La SCI propose plusieurs avantages comme la possibilité d’abriter un patrimoine immobilier mais ça facilite aussi la cession des parts en cas de désengagement d’un associé http://www.juripro.net/pack-cession-parts-sociales-sci/. Ce genre de société possède une structure souple qui vous donne la possibilité de fixer dés le début les règles de gestion. La société civile immobilière unit au moins deux associés. Il vaut mieux faire une association avec qui vous vous entendez bien. Pour éviter les blocages administratifs en cas de désaccord entre les partenaires, c’est possible de nommer un gérant qui prend des décisions. La création d’une SCI permet aux associés de recevoir des parts sociales.

immobiler

Une bonne démarche pour votre société immobilière

Le choix d’un nom commercial pour votre entreprise est primordial pour que vos clients puissent faire appel à vos services. Il faut bien choisir le nom de votre société. Il vaut mieux qu’il soit simple et sobre pour attirer l’attention de votre clientèle. Par la suite, il faut opter pour une entreprise individuelle ou bien pluripersonnelle. La première offre un double avantage : d’une part vous n’aurez pas besoin d’un capital initial et d’autre part les démarches à accomplir sont simples et abordables. La rédaction des statuts est une étape essentielle pour bien définir les droits et les obligations de chaque associé. Vous pouvez faire appel à un notaire à fin de rédiger les statuts de la société convenablement. N’hésitez pas d’avoir quatre exemplaires originaux des statuts : un pour la société, deux pour le dépôt au Greffe du tribunal de commerce et un autre pour l’enregistrement. Après la rédaction des statuts, vous devez les enregistrer auprès de l’administration fiscale. Par la suite, c’est nécessaire de proclamer la constitution de la société dans le journal d’annonces légales pour avertir les tiers de la création d’une nouvelle société. Enfin, il s’agit d’immatriculer l’entreprise au Greffe du tribunal de commerce. Après l’immatriculation on peut dire que votre société existe juridiquement. L’élaboration d’une société sociale immobilière SCI est un processus proportionnellement rapide qui a besoin d’un coût modéré, selon les honoraires de l’avocat et du notaire, mais, il exige pourtant d’être respecté consciencieusement.