coiffure

Ceux qui souhaitent professer le métier de coiffeur professionnel doivent s’armer de patience et de persévérance, car ce titre n’est pas donné à n’importe qui ! Il se mérite à force de travail et d’une longue pratique obligatoire. Être un professionnel en coiffure a besoin d’un bon apprentissage technique, d’un don inné pour les arts et la mode, ayant en plus un caractère particulièrement sociable.

Des qualités très recherchées

Pour espérer posséder le titre de professionnel, avoir un diplôme professionnel en la matière est insuffisant. Cette profession exige en plus des titres et d’une formation coiffure, une bonne connaissance des tendances et des modes sur le plan coiffure. Pour cela, un vrai pro devra se perfectionner régulièrement tout au long de sa carrière pour être informé sur les produits et les techniques à suivre.

En plus de tout ceci, il doit posséder un esprit souple et une manière aimable, aimant donner satisfaction à ses clients et recherchant toujours l’excellence dans son travail. Le titre de coiffeur professionnel se mérite et ne s’improvise pas.

Un coiffeur professionnel est un spécialiste de tout ce qui a trait aux traitements hygiéniques et esthétiques de la chevelure. Il doit maitriser toutes les techniques de coiffure et de soin divers : brushing, coloration, coupe, lissage…

Études et formation pour devenir coiffeur professionnel

Si les qualités requises sont celles énumérées plus haut, il est évident que le postulant à cette carrière doit posséder des diplômes et titres bien déterminés. Les plus courants sont :

·      Au niveau du CAP

La profession est ouverte à tous ceux qui ont suivi des études dans les centres de formation coiffure ou lycées professionnels délivrant un CAP Coiffure. Ce diplôme se prépare sur 12 ou 24 mois par le biais d’une formation continue ou à distance (avec des stages en entreprise obligatoires). En plus de l’apprentissage des techniques de coupe, de la coiffe et de la communication professionnelle, les études peuvent comporter des mentions complémentaires (coloriste, permanentiste, styliste visagiste…).

  • Au niveau du Baccalauréat

Le BP Coiffure est accessible aux titulaires du CAP ayant deux ans d’expérience ou aux salariés avec 5 ans d’exercice. Il est obligatoire pour ouvrir ou gérer un salon de coiffure.

  • Au niveau du baccalauréat + 2

Il y a le BM (brevet de maîtrise) Coiffeur, c’est un apprentissage direct ou par une formation continue qu’un titulaire d’un BP Coiffure a suivi avec succès. Il est gratifié du titre de Maître Artisan et pourra être son propre chef d’entreprise.