Pour la rénovation de vos fenêtres, et à condition de choisir les matériaux respectueux de l’environnement répertoriés par les organismes de soutient, vous pouvez bénéficier d’un certain nombre d’aides pour financer une partie de votre projet. Il faut cependant faire appel à un vitrier Paris agréé ou partenaire.

Pour commencer, il y a le prêt rénovation bleu ciel d’EDF, qui peut aller jusqu’à 30000€, sur une durée allant jusqu’à 12 ans. Il est simple, souple et modulable, et concerne les logements déjà construits. Les travaux d’économie d’énergie doivent être réalisés par un professionnel partenaire de Bleuciel d’EDF, et celui-ci doit s’engager à respecter le référentiel travaux habitat EDF en termes de matériaux, d’équipement et de réalisation.

Avec l’éco prêt à taux zéro, vous pourrez sans conditions de ressource financer jusqu’à 30 000€ de vos travaux de rénovation si l’objectif est de rendre votre logement plus économe en énergie, plus confortable et moins émetteur de gaz à effet de serre. Il concerne également les constructions et les achats, selon leur indice de performance.

Il existe également un crédit d’impôt développement durable, qui vous permettra de déduire de vos impôts les dépenses réalisées pour l’achat de certains matériaux performants énergétiquement, dont le but est d’améliorer la performance de votre résidence principale. Les travaux doivent être réalisés par l’entreprise qui a facturé ces matériaux.

Enfin, l’ANAH attribue des subventions aux propriétaires qui réalisent des travaux d’amélioration de confort de votre habitation.
Pour les parisiens, l’OPAH a prévu une aide à l’amélioration de l’habitat privé afin d’améliorer l’isolation acoustique de votre habitation.

Quoi que vous fassiez, n’oubliez pas que l’accord de la copropriété est obligatoire avant de réaliser vos travaux de rénovation, et qu’il faut déposer une déclaration de travaux à la mairie de votre domicile.

Un vitrier Paris vous conseillera et vous accompagnera dans toutes ces démarches.