Particuliers ou professionnels, les gens sont de plus en plus nombreux à choisir le traitement de piscine au sel au lieu des méthodes classiques qui utilisent des produits chimiques comme le chlore et le brome.

Découvrez dans cet article le fonctionnement de cette technique, ses avantages et ses inconvénients.

sel piscine

Le traitement de piscine au sel : comment ça marche ?

Le traitement de l’eau de piscine au sel présente de nombreux avantages qui, pour beaucoup de gens, prennent le dessus sur ses inconvénients et en font un excellent choix. Le traitement se base sur l’électrolyse du sel, une technique qui consiste à transformer le sel en hypochlorite de sodium pour désinfecter l’eau de piscine.

On n’utilise pas n’importe quel sel pour cela, il faudra penser à se procurer un sel de piscine chez un vendeur spécialisé comme Medisel. Dans la pratique, la méthode consiste à verser un dosage précis de sel dans l’eau de la piscine qui devient alors salée. Cette eau passe ensuite dans l’électrolyseur (appareil installé pour effectuer l’électrolyse), et plus précisément entre des plaques de titane polarisées qui créent un courant basse tension.

Ceci permet la production des réactions électrochimiques nécessaires pour transformer le sel en hypochlorite de sodium (NaClO). Ce dernier se dissout dans l’eau de piscine en ion hypochlorite (ClO-) et en acide hypochloreux (HOCl) qui n’est autre que le désinfectant nécessaire pour le traitement de l’eau.

Équipements et produits nécessaires pour l’électrolyse

Comme vous l’aurez compris, vous aurez besoin d’un électrolyseur et d’un sel adapté pour réaliser le traitement de l’eau de piscine au sel. Le choix de ces deux éléments est important pour que le traitement soit efficace, pour protéger les équipements de votre piscine et pour assurer le confort et la santé des baigneurs.

Pour commencer, il faudra choisir un sel de qualité dédié à l’électrolyse. Il s’agira d’un sel de haute pureté chimique (teneur en chlorure de sodium supérieure à 99,9% et très faible teneur en calcium et en magnésium).

Les sels pour les piscines ne doivent pas aussi contenir des métaux lourds ou d’agents anti-mottant car ils diminuent l’efficacité du désinfectant et sont à l’origine des taches qu’on retrouve sur les revêtements du bassin. Quant au choix de l’électrolyseur, un appareil de qualité qui présente des fonctionnalités avancées est sans doute meilleur.

Cependant, le choix dépendra plus du budget puisque ce type d’appareil est assez onéreux.

Avantages et inconvénients de l’électrolyse au sel

L’électrolyse au sel ou le traitement de l’eau de piscine au sel présente plusieurs avantages, mais aussi quelques inconvénients. Commençons avec les avantages, cette technique se distingue en particulier par sa simplicité. Car une fois l’électrolyseur installé, vous n’aurez rien à faire.

L’appareil permet un traitement automatisé et l’ajout de sel se fait quand c’est nécessaire. Un autre grand avantage de la méthode est qu’elle ne présente aucun inconvénient aux nageurs. Il n’y a pas de chlore diffusé dans l’eau ni d’autres produits chimiques, ce qui permet d’éviter les irritations, les réactions allergiques et l’eau qui pique aux yeux. Sur le long terme, le traitement ne coûte que peu puisqu’il faut uniquement acheter du sel.

Quant aux inconvénients de la méthode, on note que l’électrolyse au sel dérègle considérablement le pH de l’eau. Un problème que vous pouvez résoudre avec un régulateur de pH. L’autre inconvénient serait le coût élevé au départ pour l’achat de l’appareil et l’installation.

En ce qui concerne le traitement de l’eau de piscine, plusieurs méthodes peuvent être utilisées selon vos besoins et vos préférences. Ceci dit, chaque méthode présente des avantages et des inconvénients qu’il faut bien connaître avant de faire son choix.